Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation

Vendredi, 18 octobre 2019

Sea Shepherd est la seule organisation à s'être jamais interposée physiquement entre les dauphins massacrés aux Iles Féroé et leurs bourreaux. Cela nous a valu la saisie et la vente aux enchères par les autorités danoises de trois de nos petits bateaux (vendus aux tueurs de dauphins) et l'interdiction de tous nos navires dans les eaux territoriales féringiennes, avec renfort des frégates militaires danoises pour arrêter nos activistes. Le Danemark est pourtant signataire des conventions européennes de protection des cétacés...

Hugo Clément était sur place en août dernier avec Lamya Essemlali, Présidente de Sea Shepherd France qui a coordonné plusieurs missions de Sea Shepherd aux Iles Féroé au cours des 10 dernières années.

Voici son reportage édifiant sur le front de cette tradition sanglante :