Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation

Appels au meurtre de pêcheurs français à l'encontre des militants de Sea Shepherd : nous ne plierons pas !

Vendredi, 30 Octobre 2020

"Faut s'occuper de celui qui tient la caméra en premier",
«Ça fait que commencer, Daesh va venir vous voir bande de bâtards", "Butons les tous"
"Le premier que je trouve à bord est décapité"
"Ils ont des caméras, avant ce qui se passait en mer restait en mer"...

Voici un échantillon de ce qu'on peut lire sur un groupe Facebook de marins pêcheurs français à l'encontre de Sea Shepherd.

Depuis début août, Sea Shepherd mobilise un semi rigide sur certaines zones de pêche en Bretagne afin de documenter les opérations de pêche dans un contexte où les scientifiques et les instances européennes s'alarment du nombre croissant de dauphins mutilés qui s'échouent sur les plages françaises. Suite aux récentes agressions de nos équipes par certains pêcheurs en mer ( menaces, insultes, crachats, mise en danger de la vie d'autrui, menace de contamination covid... ) Sea Shepherd a déposé plainte contre les pêcheurs concernés.

En publiant vendredi un communiqué diffamatoire dépeignant nos activistes comme des "abordeurs" et des gens dangereux le Comité des Pêche du Finistère a menti éhontément et a attisé la haine qui semble trouver un terreau particulièrement fertile chez certains acteurs du secteur. Dès le lendemain de la publication de ce communiqué, le groupe Facebook anti Sea Shepherd était créé.

Sur ce groupe facebook "Si toi aussi, tu es contre Sea Shepherd" d'abord public et depuis passé groupe secret, on trouve de nombreux pêcheurs qui font état d'une haine viscérale contre Sea Shepherd. Entre autres propos racistes et mysogines, on peut y lire de nombreuses menaces de mort contre nos bénévoles, des appels au meurtre ou encore une certaine apologie du terrorisme et des références à Daesh.

Sea Shepherd est consterné par l'attitude irresponsable du Comité des Pêches qui au lieu de condamner les dérives des marins pêcheurs qui ont agressé nos équipes, les conforte dans l'idée qu'ils peuvent tout se permettre. En agissant ainsi, non seulement le Comité des Pêches nous diffame, mais il met nos activistes en danger.

Sea Shepherd ne se laissera pas intimider. Une plainte a été déposée contre les pêcheurs concernés et une autre est en cours de dépot contre le Comité des Pêches. "Nous prenons très au sérieux les menaces de mort nombreuses et réitérées ainsi que la dramatique provocation du Comité des pêches et nous y donnerons les suites approriées, sans aucune concession" déclare Maitre Jean Tamalet, avocat de Sea Shepherd "Nous poursuivrons systématiquement chaque auteur de menaces"..

À l'attention de tous ceux qui nous menacent et qui croient nous impressionner : vous vous fourvoyez. Nous ne renoncerons pas à notre mission d'observation, le Sam Simon sera dans le Golfe de Gascogne cet hiver et documentera les opérations de pêche en zone côtière et sur le talus continental. Petits et gros navires de pêche seront observés car petits et gros sont concernés par les captures de dauphins. Tant que la France ne suivra pas les recommandations scientifiques pour faire cesser le carnage en cours, nous resterons mobilisés sur le terrain au niveau national et international.

L'attitude inadmissible de ces pêcheurs fait honte à tout le secteur de la pêche et à la France. S'il doit y avoir un drame comme le disent le Comité des Pêches et certains pêcheurs, ce ne sera pas de notre fait. Ce sera le résultat du sentiment d'impunité de certains pêcheurs, de l'inaction des pouvoirs publics et du manque de courage politique qui fait si cruellement défaut à la France pour tenir ses engagements en faveur des espèces protégées.

Sea Shepherd est dans son rôle de lanceur d'alerte. Nous avons toujours respecté la réglementation et nous continuerons à le faire, mais il est hors de question de nous laisser intimider. Il y a vraiment quelque chose de pourri au royaume de la pêche française et elle a grand intérêt à faire le ménage dans ses rangs, il y va de son propre intérêt.

"Si quoi que ce soit devait arriver à l'un de nos membres suite à ces nombreux appels au meurtre, les conséquences pour le secteur de la pêche française seraient désastreuses. En ce qui nous concerne, ceux qui nous connaissent un peu peuvent s'attendre à ce que cette mission, déjà importante pour nous au niveau national deviendrait une priorité pour Sea Shepherd International, avec le déploiement des moyens maritimes et juridiques qui vont avec" prévient le capitaine Paul Watson, Fondateur de Sea Shepherd.