Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation

OPR condamné pour diffamation

Vendredi, 11 décembre 2020

OPR condamné pour diffamation

Le Président de l'association Océan Prévention Réunion (OPR) qui milite activement pour la pêche des requins à La Réunion, reconnu coupable de diffamation envers Sea Shepherd en première instance puis en Appel vient d'être condamné à payer 3000 euros d'amende et à verser 1000 euros de dommages et intérêts à Sea Shepherd en plus du remboursement de 2500 euros de nos frais d'avocats.

En confirmation du jugement du Tribunal Correctionnel de Bordeaux du 11 janvier 2018, la Cour d'Appel de Bordeaux a condamné Amaury LAVERNHE, Président de l’Association OCEAN PREVENTION REUNION, pour les propos diffamatoires tenus sur la page Facebook de l’association OPR le 2 juillet 2017 à l’encontre de SEA SHEPHERD. L'article diffamatoire en question accusait Sea Shepherd d'utiliser des méthodes constitutives de délit (calomnies, harcèlement, intimidations...) pour défendre selon eux "une idéologie selon laquelle la vie d'un poisson équivaudrait à celle d'un être humain". La même page d'OPR se faisait également le relais de sites diffamatoires qualifiant Sea Shepherd d'organisation "éco-terroriste" tout en reprenant notre logo.

L'association OPR devra par ailleurs afficher cette condamnation pendant un mois sur sa page Facebook.

Sea Shepherd fait très souvent l'objet de diffamations et de calomnies émanant de détracteurs dont les intérêts directs ou indirects se voient mis à mal par nos actions ou nos prises de position. Si l'on peut concevoir que nos actions ne fassent pas l'unanimité, nous avons décidé de ne plus laisser passer ces procédés déloyaux et illégaux qui visent à ternir notre réputation dans l'unique but de nuire à nos missions de défense de l'océan et de la vie marine.