Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation

Fields cannot be empty

Appel à la Mobilisation

Dimanche, 06 aout 2017

Entre juin 2015 et février 2017, 127 requins - 70 bouledogues et 57 tigres - ont été tués (officiellement) à La Réunion. Les pêcheurs concernés ont touché directement 51 %des subventions, soit 500 000 euros environ. Ce qui revient à un coût de 4000 euros par animal. "Une facture salée pour les uns et un marché juteux pour les autres", commente une source proche du dossier. (JIR)

Médiapart et le JIR (Journal de l'ile de La Réunion) ont récemment écrit sur le scandale financier lié à la pêche des requins à La Réunion.

Pendant qu'à Mayotte, notre équipe découvre une situation ubuesque où les gardiens censés protéger les tortues marines du braconnage nocturne sur les plages n'ont plus d’électricité dans leur cabane depuis deux ans (date à laquelle les batteries des panneaux solaires sont tombées en panne), non loin de là, à La Réunion, l’État dépense des millions d'euros et de l'argent des contribuables est détourné pour tuer des requins dont le statut est "quasi menacé" au prétexte de "sécuriser les activités nautiques".

Inefficace, dangereux et immoral, il est temps de mettre un terme au programme de pêche Cap Requins dont la troisième cession est actuellement à l'étude et devrait tuer encore plus de requins.

SIGNEZ LA PÉTITION

STOPPONS LE MASSACRE ET TROUVONS DE VRAIES SOLUTIONS ! SIGNEZ ET PARTAGEZ !! MERCI !!