Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Activation

APPEL A LA MOBILISATION - NOUS AVONS JUSQU'A LUNDI !!!
CONSULTATION PUBLIQUE POUR LES DAUPHINS VICTIMES DE LA PÊCHE

Mardi, 17 juillet 2018

En février dernier, nous diffusions les images de dauphins capturés par des chalutiers français pêchant le bar. Ce sont des milliers de dauphins qui subissent ce triste sort chaque année le long des côtes françaises dans l'opacité la plus complète.

Photo 1 dans les Landes © Maxppp - LE DEODIC Davidphoto : Sea Shepherd

Lors de l'opération DolphinByCatch, nous dénoncions le fait que le gouvernement français était hors la loi en manquant à son obligation de nommer un organisme en charge de recevoir les déclarations de captures de dauphins. Un vide juridique qui arrange tout le monde, ministères et pêcheurs responsables des captures.

L’État lance donc une consultation publique sur ce qui en apparence est une volonté de remédier au problème. En apparence seulement car tout en garantissant l'anonymat complet des navires, aucune surveillance obligatoire à bord n'est prévue donc les déclarations reposent uniquement sur la bonne volonté des pêcheurs, comme si on demandait aux automobilistes de déclarer leurs excès de vitesses à la gendarmerie... De plus aucun délai de déclaration n'est prévu. Ces déclarations - pour ce qu'elles vaudront - ne seront pas traitées par un organisme indépendant mais par le gouvernement lui même via l'Ifremer. Ce même gouvernement qui couvre ces captures depuis 30 ans.

SEA SHEPHERD DEMANDE QUE SOIENT INCLUS LES AJOUTS SUIVANTS :

- Embarquement systématique d’observateur sur les "arts trainants" et les pêcheries identifiées comme problématique pour les captures.

Photo 1 dans les Landes © Maxppp - LE DEODIC DavidPhoto : dans les Landes © Maxppp - LE DEODIC David

- Présence obligatoire d'un système vidéo embarqué qui devra être contrôlé par un organisme indépendant.

- Instauration d'un délai de déclaration en cohérence avec les actes de pêche : au plus tard à la fin de l’acte de pêche pour les fiches et dans les 24h maximum sur les logbooks.

VOUS AUSSI, EXPRIMEZ VOUS EN MASSE ET FAITES TOURNER ! C'EST LE MOMENT ! MERCI !!!!

Consultation publique jusqu'au 23 juillet 2018 sur le lien suivant :
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/projet-d-arrete-portant-modification-de-l-article-a1844.html