ENGAGER

Soyez acteurs et signez nos pétitions !

Barcarès et Leucate, exigeons la fin des barrages à poissons illégaux !

Déjà 1 081 signatures !

Pourquoi cette pétition est importante

Une zone naturelle protégée uniquement sur le papier et des milliers de poissons piégés, livrés en pâture à des braconniers peu scrupuleux à la vue de tous. Voici le spectacle scandaleux qui a lieu chaque année avec l'installation des barrages illégaux du Barcarès et de Leucate. Spectacle rendu possible par les préfectures de l'Aude et des Pyrénées-Orientales qui ne s'appliquent pas leurs propres règles. 

RAPPEL DES FAITS 

Chaque hiver les préfectures de l'Aude et des Pyrénées-Orientales ne cessent d'autoriser la réinstallation des barrages au Barcarès et à Leucate, empêchant ainsi la migration de milliers de poissons vers la mer. Ces grilles impactent ainsi l’ensemble d’un écosystème fragile et protégé car c’est justement la période où de nombreuses espèces (et notamment les daurades) cherchent à quitter les eaux saumâtres et froides de l’étang pour se reproduire, et se retrouvent piégées par milliers. Ces barrages sont installés en vue de permettre la capture de ces poissons par certains pêcheurs (la pêche professionnelle en lagune est pratiquée par une trentaine de pêcheurs) opérant dans la zone afin qu’ils puissent vendre leurs poissons au plus cher durant la fin d’année (environ 110 km de filets sont autorisés). 


Des barrages installés en pleine zone naturelle protégée : 

À cheval sur les départements de l’Aude et des Pyrénées-Orientales, l’étang de Salses Leucate est un site classé Natura 2000 (protégé au titre de la Directive Habitat Faune Flore) dont la richesse est reconnue « d’importance internationale » par la convention Ramsar (traité intergouvernemental qui offre un cadre à la conservation et la mise en valeur des zones humides et de leurs ressources).

De plus, la commune de Leucate se trouve dans le périmètre du Parc naturel marin du golfe du Lion (créé en 2011 après quatre années de concertation et une enquête publique). Ce dernier ayant pour vocation la protection du milieu marin, ces deux barrages qui enfreignent la loi devraient être bannis depuis de trop nombreuses années. 

Au lieu de cela, ce sont aujourd’hui des milliers de poissons qui sont pêchés illégalement et impunément, mettant à mal tout un écosystème. De nombreuses espèces sont présentes à l'instar des daurades, loups, rougets ou encore les orphies, mulets, sars... 

Un marché noir très lucratif à la vue de tous :

En plus de favoriser les intérêts économiques de quelques-uns, l'existence même des deux barrages a donné naissance à un marché noir très lucratif. De nombreux individus se regroupent ainsi de jour comme de nuit pour pêcher comme dans un aquarium les poissons piégés le long des grilles. De plus, les braconniers utilisent des techniques de pêche illégales comme la roumagnole et les épuisettes leur permettant de sortir les poissons par kilos. Ces espèces prises au piège seront traquées jusqu’à la réouverture des grilles. Un spectacle scandaleux et irréel qui laisse songeur tant il est pratiqué au vu et au su de tous. 

Les daurades capturées en toute impunité sont ensuite revendues illégalement à des particuliers dans les communes voisines mais également auprès de restaurateurs peu scrupuleux. Ce réseau dispose de transporteurs allant même jusqu’à fournir des établissements toulousains à des prix défiant toute concurrence.

Des effets d’annonce de la part des Préfectures sur le retrait de ces barrages :  

Depuis plusieurs années les préfectures annoncent officiellement que les barrages ne seront pas réinstallés, pour mieux revenir sur leurs décisions au dernier moment. Cette année encore, les barrages ne devaient pas être posés et pourtant, encore une fois, l’autorité administrative a dérogé à toutes les règles applicables. Pire encore, Sea Shepherd France a déposé un recours pour mettre fin à ces barrages illégaux, mais le Tribunal Administratif de Montpellier a décidé d'annuler l'audience qui avait pourtant été annoncée ! 

Plus que jamais, maintenons la pression pour que la migration naturelle des espèces de l'étang de Salses Leucate puisse enfin avoir lieu !  Exigeons la fin de ces barrages illégaux et mettons l'administration face à ses responsabilités !

Merci d'avoir signé notre pétition!

Veuillez vérifier votre boîte e-mail et cliquer sur le lien de confirmation pour valider votre signature.